Accueil > Itinérances réalisées > 2005-2008 > 2007 - Classe verte en vallée d’ossau - le journal !

2007 - Classe verte en vallée d’ossau - le journal !

mardi 22 mai 2007, par Marc

En direct, l’école de Bélis en Vallée D’Ossau !

Une semaine de découverte du milieu montagnard au travers d’activités de découvertes et artistiques.
Un petit journal écrit par les enfants vous est proposé pour vous faire partager ce séjour.
Bonne lecture !

JPEG - 212.8 ko
JPEG - 179.5 ko

Lundi 21 mai

En fin de matinée, à 11 h 30, nous sommes arrivés au centre de Pont de Camps, puis après le déchargement : installation dans les chambres.

Sac au dos, nous sommes partis en vallée d’Ossau, sur les bords du Gave du Brousset. Il faisait très beau.

JPEG - 237.8 ko
JPEG - 262.1 ko

En route, nous avons mangé au bord du gave du « Brouset », ensuite, nous avons fait un jeu d’orientation : il fallait trouver des balises numérotées cachées dans des hêtres, sur des gros rochers, près de la source, dans des quêbes, dans des parcs ou des cabanes. A la course d’orientation nous avons découvert grâce aux balises : -comment s’orienter avec une carte où il y avait la vue d’une petite partie de la montagne ;

JPEG - 205.7 ko
JPEG - 87.9 ko

Par exemple, à la balise 28 il avait une source, à la 3 il y avait un rond de pierre qui date de la préhistoire. La balise 27 se cachait derrière une cabane de berger,
à la balise 13 nous avons vu des quèbes qui ont abrité d’anciens bergers. A la balise 1, il y avait la réglementation du Parc National des Pyrénées.

JPEG - 222.7 ko
JPEG - 323.3 ko

Au total il y avait 30 balises et aucun enfant s’est perdu MAIS Corinne et Bernard, (les parents qui nous accompagnent) on ne les retrouve PLUS !!!
En fin de jeu, nous avons vu 5 ânes passer à cotés de nous sur le bord de la route en toute liberté.

En fin d’après-midi nous sommes rentrés avec une mer de nuages.

JPEG - 211.4 ko
JPEG - 192.5 ko

L’équipe de cuistos(Louis,Simon,Paul), sont en train de nous préparer :
- carottes rapées
- nouilles carbo
- fraises chantilly.
L’équipe de rédaction vous quitte….à table !!!

Julie, Perle, Manon, Justine et Amandine.


JPEG - 267.5 ko
JPEG - 327.2 ko

Mardi 22 mai

Au départ en sortant du chalet nous avons vu un joli bruant jaune, un petit oiseau.
Cinq minutes plus tard, Sébastien nous a montré l’ail de l’ours, une feuille très bonne que tout le monde a dégusté.

Un peu plus tard nous avons vu la plante l’oxalis une sorte de trèfle, l’herbe des amoureux et des gourmands ; cette plante a un goût citronné.

JPEG - 308.2 ko
JPEG - 291.1 ko

Un peu plus loin Sébastien faisait un drôle de bruit, il avait pris une feuille de graminées entre ses pouces et il soufflait.
Dans la forêt Sébastien nous a montré un arbre attaqué par un pic noir qui donne de 8000 à 12000 coups de becs par jour.

En sortant de la forêt on a vu des gentianes, de jolies fleurs bleues et nous sommes arrivés à la cabane.
Après le pique nique nous avons vu trois marmottes. Un peu après Alexis, nous explique la danse des vautours, le Percnoptères, le Gypaète, le vautour moine…

JPEG - 312.7 ko
JPEG - 188.6 ko

Les premiers qui repèrent les charognes sont les corbeaux, puis vient le Percnoptère, le vautour fauve, le vautour moine et le gypaète.

On a vu 4 marmottes sur un flanc de montagne. Les marmottes sifflent quand elles se sentent en danger par exemple quand elles se retrouvent avec un renard, vautour etc.
On les a observées rentrer d’un côté et ressortir d’un autre. Mais il y a toujours une marmotte pour faire le guet.
Le terrier de la marmotte est très bien rangé comme la chambre des enfants !!!

JPEG - 355.5 ko
JPEG - 216.7 ko

On y trouve, le garde-manger, un petit coin pour faire ses besoins et la chambre pour dormir.
Pendant la balade on a vu à une certaine hauteur un chocard à bec jaune,une crave à bec rouge, un percnoptère, un aigle royal, un vautour fauve, un pipit spioncelle, une linotte mélodieuse, un acenteur mouchet, une mésange huppée, un rouge gorge, un bruant jaune, un pipit des arbres, un pic noir, un bruant fou, une bergeronnette, un cingle, un chevalier guignette.

JPEG - 117.6 ko

Descente vers le centre par le même sentier. Nous avons mangé des noisettes de terre dont les sangliers en raffolent. Nous avons revu une marmotte.
Comme l’ours, nous avons gratté une fourmilière pour déguster quelques fourmis. L’abdomen est très acide. On a laissé quelques fourmis pour l’ours.

Gaëtan, Bastien, Simon, Florian.D, Louis


JPEG - 287.8 ko
JPEG - 289.9 ko

Mercredi 23 mai

« Jean de l’ours »…., « le garçon qui vivait dans un arbre », des livres, un auteur, Louis Espinassous !
Le soir, mardi soir, il y a eu une soirée conte qui était géniale, puis on a mangé des gaufres au nutella. Il nous a raconté les histoires : « mi homme mi ours », l’ours à grande queue, « Jean et Jeanne »,….

JPEG - 178.2 ko
JPEG - 324.7 ko

Le matin, on lui a posé des questions et il a répondu a tout. Je retiens de Louis, son humour, son sérieux, sa patience, sa passion pour la montagne et aussi pour les gaufres. Il nous a présenté des livres. Son travail : il nous a parlé des randonnées en montagne sur les traces de l’ours et de sa tanière. Pour le livre « le garçon qui vivait dans un arbre », Louis nous a expliqué que l’éditeur avait chagé plein de choses, le titre, qui devait normalement s’appeler « le secret du hêtre Bourugue »

JPEG - 205.4 ko
JPEG - 263.1 ko

En début d’après-midi, Alexis Nouaillat nous a fait découvrir le métier d’aquarelliste. Nous avons fait 3 ou 4 aquarelles chacun. La première, nous devions faire le paysage, la deuxième devait être un animal des Pyrenées en zoom, et le troisième devait être ce que l’on voulait.
Puis il y avait la quatrième, où l’on devait faire le barrage de Fabrège, si l’on avait fini les 3 premières. C’était bien de faire de l’aquarelle en pleine nature, car on pouvait observer le paysage et le dessiner de suite après.

JPEG - 162.7 ko
JPEG - 183 ko

Après l’atelier d’aquarelle et de land art, nous sommes allés dans la forêt de hêtres et de sapins, on a cherché un coin pour les cabanes et dès qu’on l’a trouvé nous avons ramassé des branches pour faire les cabanes . Et demain nous allons les construire.

Le Land art :
Pour faire du land Art, il faut des cailloux, des feuilles, des fleurs et un terrain comme un sol plat ou un coin d’eau.

JPEG - 287.5 ko
JPEG - 196.4 ko

Avec ce matèriel, on peut faire une sculpture, comme une tour, un pont, un barrage, un oiseau, un visage !
Quand on fait du Land Art, il faut toujours penser à prendre la sculpture en photo, car le Land art peut durer parfois moins d’une heure. Ça peut être détruit rapidement par la pluie, le vent,…
Voici quelques photos prises à la fin des créations.

Corentin, Quentin, Pauline, Lucas, Killian

JPEG - 184.4 ko

Et l’encadrement comment va t’il… ?
Jusque là tout va bien… les cuistos se débrouillent pas mal, les parents ont de quoi se reposer dès ce week end, les nuits sont parfaitement calmes, les enfants portent bien nos sacs….
On vous quitte pour une rando nocturne aux flambeaux à dos d’ours… les enfants gardent le gîte !!


Jeudi 24 mai

Aujourd’hui… ateliers scientifiques et artistiques dans la montagne… une belle journée avec beaucoup de découvertes et pas trop de marche.
Voici quelques récits de trappeurs, pisteurs de fauves des montagnes…. !

Traces et indices :
Nous avons trouvé : crottes de renards de 9cm
- première crotte rempli de graines
- deuxième crotte rempli de poils, une dents, du sac plastique.

Un terrier abandonné
Pour savoir comment un terrier est habité ou abandonné, il faut plonger la main dedans et regarder s’il y a des toiles d’araignées, un passage régulièrement utilisé.

La vipère… une première rencontre et la deuxième où elle se fait capturer !
Elle faisait environ 50 cm de long et 3cm de large.
On l’a trouvé à côté d’une couche de chevreuil et s’est laissée regardé, contemplé comme une star… photos à l’appui.

Les insectes :
On reconnaît les insectes car ils ont 3 paires de pattes. Ils ont des mandibules ou des célicères ou bien encore des seringues.
Type des insectes rencontrés : punaises, taupins qui se met sur le dos et qui fait des sauts sans ses pattes, le crache sang, cloportes (crustacé terrestre), mille pattes, myriapodes, la nèpe ou punaise aquatique et des araignées.

Les oiseaux :
On a vu plusieurs espèces : des charognards (grand corbeau noir, …), des rapaces (milan royal). On peut reconnaître la nourriture que mange les oiseaux grâce à leurs becs : granivores qui possèdent un gros bec, insectivores qui possèdent un petit bec.
On a pu observer une mésange huppé et un cincle plongeur ou merle d’eau.
Il existe trois espèces de mésanges dans la montagne : la mésange, charbonnière, la mésange noire, et la bleue.
L’épervier d’Europe est le champion de slalom dans les forêts de montagne. Il chasse de petits oiseaux en vol et dans la forêt.
Alexis vient de partir à vol de Gypaète pour rentrer dans ses montagnes !

Construction de cabanes…
Enfin, nous travaillons depuis deux jours à la construction. 4 cabanes sont en chantier. On a ramassé des bouts de bois, des branches, des feuilles, des troncs pour construire nos cabanes. Nous avons fait des cabanes à un étage, ou à deux pans….Nous nous sommes bien amusés. A la fin, nous avons fait une bataille de feuilles avec sébastien…
Depuis, nous le retrouvons plus !

Mots des adultes !
Ce soir, nous commençons le rangement des sacs. On évite que les enfants ramènent les derniers ours, gypaètes ou marmottes au fond de leurs sacs. Par contre nous ne sommes pas sûr de garantir quelques feuilles, cailloux qui se cachent au fond du sac.

Portfolio

Répondre à cet article